Bates Motel – Saison 1

Je ne suis pas une fan de ces nombreuses séries qui ont pour thème les tueurs en série. Objectivement je n’ai rien contre, ce n’est simplement pas mon délire. Alors, pourquoi m’être penchée sur Bates Motel ? Avant tout parce que la promo était vraiment réussie et attrayante. J’ai alors commencé cette série, et au fil des épisodes je suis littéralement tombée amoureuse d’elle. Ceci est un big coup de coeur ! ♥

947874-4

Bates Motel (2013)
Par Anthony Cipriano
Nationalité Américaine
Production en cours
Avec : Vera Farmiga, Freddie Highmore, Max Thieriot

Synopsis : Après la mort de son mari, Norma Bates décide de changer de vie. Elle et son fils de 17 ans emménagent aux abords de la petite ville de White Pine Bay où ils ont acheté un Motel. Ils étaient censés prendre un nouveau départ, mais à peine quelques jours après leur arrivée, une pluie de problèmes s’abat déjà sur eux. La relation fusionnelle qui règne entre cette mère et son fils va naturellement s’amplifier et commencer à prendre une étrange tournure, entre amour et haine. La personnalité étouffante de Mme Bates et les propres problèmes psychologiques de Norman vont progressivement le pousser à devenir le célèbre psychopathe que l’on connait tous.

tumblr_mor857Qg7e1rn6eu9o1_500

Dès les premiers épisodes, on peut prendre la mesure de la qualité de cette série. La photographie est belle, tout à fait dans le ton. On découvre les deux personnages principaux en douceur, mais avec efficacité. On sent tout de suite que certaines choses cloches et puis tout s’enchaine aussitôt, sans réelle précipitation mais sans temps mort non plus. Le rythme parfait selon moi. L’intrigue est bien construite donc, mais ne représente pas la véritable force de la série. En effet, c’est plutôt dans la relation entre les personnages qu’elle puise sa véritable magie (et je pèse mes mots). On est embarqué dans l’intimité de cette relation mère, fils. On frôle constamment le glauque sans jamais vraiment y être plongé. Tout est graduellement mis en place, mais d’une manière totalement naturelle. Aucun raccourci, aucune facilité. L’aspect malsain né de choses du quotidien, un geste de trop, une pensée fugace involontaire, une parole irréfléchie … et on comprend parfaitement le pourquoi du comment.
tumblr_mvgq9u9bXp1s3b602o1_500Sans que les personnages n’aient besoin de changer quoi que ce soit à leur personnalité, ils parviennent tout de même à nous montrer graduellement différentes facettes. Ils nous dégoutent, ils nous charment, et parfois les deux en même temps. J’ai noté une véritable différence entre la première partie de la saison et la seconde. Tandis que Norma nous apparait de plus en plus humaine, Norman lui se déshumanise. J’adore !
L’arrivée de Dylan, le grand frère, ajoute de la saveur à tous les autres aspects de la série. Outre l’intrigue, grâce à lui on décrypte mieux la relation de Norman et de sa mère. Son point de vue à la fois plus cruel et plus tendre sur eux est pour moi la partie la plus touchante de la série. Il apporte une sorte de normalité qui permet de prendre la mesure de l’anormalité des deux autres. Autrement dit c’est un énorme plus, une idée brillante.
Tout ceci est bien entendu mies en scène dans un cadre parfait. Les décors sont sublimes. Le tumblr_mvnsufw5IQ1sqg6x3o1_500Motel est lugubre à souhait. La végétation assez déplumée pour donner à la fois une impression de réalité et de mélancolie morbide. J’ai noté ceci, car ça m’aurait déplu de me retrouver avec un décor stylisé genre Halloween et filtres sombres, trop facile !
Un dernier mot pour les acteurs qui m’ont totalement envoutée. Ça m’a fait un peu bizarre de voir Freddie Highmore dans la peau d’un futur psychopathe pour la simple raison qu’on l’a beaucoup trop vu dans des films pour enfant tout mignon. Le décalage est assez perturbant au départ, mais on s’y fait rapidement. Ceci étant dit, j’ai trouvé le talent de Freddie Highmore très normal en comparaison de celui de l’actrice qui incarne NormaVera Farmiga (en plus elle a un nom qui déchire). Énorme coup de coeur ! Qu’il ne s’agisse strictement que de son rôle ou de son interprétation, Vera Farmiga alias Nora est juste parfaite sous tous les angles. Elle est divinement belle dans sa peau de femme mûre et tellement touchante … On lui pardonnerait n’importe quoi, même de faire de son fils un psychopathe.
Mon second gros coup de coeur sur cette série c’est le personnage du Shérif Romero. Juste incroyablement bien écrit. Je l’ai d’abord profondément détesté, présumant, comme on voulait sciemment me le faire croire, que ce n’était qu’un simple connard de bouseux. Et puis, le voile de mystère l’entourant s’est considérablement étoffé et là … là … Je suis tombée raide dingue de lui ! J’ai vraiment, vraiment hâte de voir la seconde saison pour pouvoir enfin comprendre qui il est et le voir davantage.

tumblr_muaa4ke3Oy1rjrfw0o1_500

Ma petite note : ★★★★

Voilà pour mon avis plus que positif. J’ai été charmée, envoutée par cette série. C’est la raison pour laquelle Bates Motel va aller tout droit dans mon top 10. Tout ce que j’espère c’est que les saisons suivantes seront aussi parfaites. Sacré challenge, mais j’y crois très fort !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Bates Motel – Saison 1 »

    1. Ladhymia Auteur de l’article

      Ah bah là pour le coup on est tout à fait dedans. Y’a une intrigue importante en dehors des personnages mais j’en ai très peu parlé parce que ce n’est pas ce qui m’a le plus frappé. Je pense que la série a un bon équilibre sur à peu près tous les niveaux.

      Répondre
  1. caron irène

    Bonjour,
    Merci tu m’as donné envie de regarder cette série, grâce à ton article
    J’ai commencé avant hier, et je n’arrive plus à m’arrêter
    Merci de cette découverte
    Irène 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s